Comme nous avons de l'avance sur le projet initial, nous allons à Buenos Aires, ville non prévue au départ. Puis nous traverserons l'Uruguay. Nous quittons Puerto Iguazu dans l'après-midi, pour encore 20 heures de bus. Nous avons des sièges camas, mais je ne vais pas dormir mieux pour autant, bruit et froid dus à la climatisation. C'est sûr, la prochaine fois, je sors mon duvet... Nous arrivons en fin de matinée ce mercredi 27 février, la gare routière est immense, sur plusieurs étages. On prend un taxi pour se rapprocher du centre, c'est plus facile pour les deux jours de visite prévus. Nous trouvons un hôtel sans trop de difficultés dans le quartier de Monserrat.

image

        L'après-midi nous faisons une première incursion dans la ville en allant sur l'avenue de Mayo. Surprise, il y a une manif pacifique. Renseignements pris, c'est une manif des agriculteurs, comme chez nous. Nous arrivons à la Plaza de Mayo où se déroulent souvent des manifestations et passons devant le palais du gouvernement, la Casa Rosada, fermée aujourd'hui à cause de la manif. Au loin, nous apercevons de grands immeubles qui se dressent derrière le port.

image

image

image

image

image       

           Le lendemain nous retournons à l'assaut de la ville. Nous traversons différentes rues avec d'anciennes maisons, un peu comme à Paris, des places, et nous allons sur le port, à Puerto Madero se renseigner pour notre prochaine étape.

image

image

image

             Nous voulons aller en bateau à Colonia del Sacramento en Uruguay de l'autre côté du Rio de la Plata. Les prix annoncés sont exorbitants, 100€ chacun pour une traversée d'une heure... Nous décidons donc d'aller en Uruguay en prenant un bus qui doit faire tout un détour. Bien moins cher évidement, mais 8 heures de transport...

image

image

          Bon, en attendant notre décision nous continuons à arpenter les rues de la ville. Nous nous reposons dans un petit parc, la Plaza Francia, où il y a une dizaine d'énormes arbres dont le nom n'est pas indiqué. Nous voilà maintenant au cimetiere de la Recoleta, un peu comme celui du Père Lachaise à Paris, qui abrite les tombes de personnages argentins illustres telle que celle d'Eva Peron.

image

image

image

        Au retour, nous traversons la Plaza Lavalle, avec son palais de justice, et le Theatre Colon, l'un des théâtres lyriques les plus prestigieux au monde. Puis l'obélisque sur la Place de la République et enfin, bien crevés, nous retournons dans notre quartier. Au passage, on voit une pauvre petite église complètement serrée entre deux grands immeubles.

image

image

image

image

       A l'hôtel, nous trouvons une solution pour rejoindre l'Uruguay. En fait il y a une autre compagnie de bateau moins chère que la première. Et nous pouvons prendre le billet directement de l'hôtel. C'est parfait. Nous voulions rester un jour de plus pour continuer les visites, mais le bateau sera plus cher, à cause du week end. Donc c'est decidé nous ferons cette traversée demain après-midi, et nous pourrons nous balader encore le matin.

        Dans notre hôtel il y a partout des peintures sur les murs. En voici quelques exemples.

image

image

image