Nous arrivons donc à Salta vers 8h du matin, et par chance nous sommes dans une chambre a 9h. En général, les hôteliers ne nous donnent la chambre que vers midi, jamais avant. Douche, repos, puis un petit tour en ville. Il fait très chaud et nous rasons les murs. Ici il n'y a pas d'arbres au bord des rues comme à Mendoza ou San Juan. Peu d'activité aujourd'hui dimanche, les boutiques sont fermées. La place principale est agréable avec ses grands arbres, la statue du héros de la guerre d'indépendance et de la bataille de Salta, et ses nombreux pigeons. 

image

image

image

        Les églises dans cette ville sont toutes colorées, avec des clochers et des dômes. Je les trouve très belles. La cathédrale rose bonbon sert de Panthéon aux héros de la guerre. 

image

image

image

        Visite intéressante du musée d'Archéologie de Haute Montagne consacré à la découverte, en 1999, près du sommet du volcan Llullaillaco (6739m) de trois momies intactes d´enfants. Remarquablement conservées par le froid et la sècheresse de l'air elles ont permis de comprendre des aspects de la culture inca et de ses rites sacrificiels. ( Interdiction de prendre des photos) 

          Montée au Mont San Bernardo d'où on jouit d'un beau panorama sur la ville. On peut y grimper en téléphérique ou à pied en empruntant le sentier de 1070 marches ponctuées par les 14 stations d'un chemin de Croix. Pour nous, montée en télécabine, et descente à pied, car il fait vraiment très chaud, orageux même. En haut des petits aménagements avec des mini cascades rafraîchissantes.

image

 

image

image

image

         Pendant ces trois jours nous avons cherché comment visiter les environs de Salta. Tours ou location de voiture? On opte pour la location. Combien de jours et avec quelle agence (il y en a plein )? En faisant nos démarches, on rencontre Patrick, un Français habitant Salta depuis trente ans. Il nous donne tout un tas de renseignements sur les routes, les pistes, les lieux les plus beaux, et les horaires pour avoir le meilleur éclairage. Nous restons une journée de plus à traîner dans l'hôtel et un peu en ville à cause du mauvais temps. Il pleut beaucoup. Comment vont être les pistes après ces averses? Plusieurs personnes nous ont déconseillé de les faire avec une voiture ordinaire, d'autres nous disent de se renseigner avant, au coup par coup. C'est la saison des pluies, on est inquiet, mais demain on part quand même...