Ce jeudi 31 janvier nous quittons Bariloche en tout début d'après-midi, à 13h exactement, pour aller à Mendoza où nous arrivons le 1er février à 9h30, soit 20 heures de bus. Heureusement certains sièges sont vides et nous pouvons être seuls pour deux sièges. J'ai été plus dérangée, par les arrêts constants du bus dans différentes petites villes, un bébé qui pleurait beaucoup, et un homme qui n'arrêtait pas de tousser, que par la mauvaise position dans le bus. 

image

image

         Apres l'installation dans une auberge de jeunesse où nous trouvons une chambre juste pour nous, nous allons aux renseignements. Ce soir commence le week end, et pour une location de voiture ça va être dur. Nous decidons donc de faire un tour le samedi, se reposer le dimanche et louer une voiture le lundi pour se rapprocher du plus haut sommet d'Amérique, l'Aconcagua. 

         Mendoza étant le pays du vin, nous nous sentons obligés d'aller faire un tour dans les vignobles. Samedi après-midi nous partons en minibus avec quinze autres personnes, pour aller voir deux bodegas et une oliveraie. Le vin est entreposé ici dans des petits tonneaux fait avec du chêne français. Le vin ici est le Malbec, un peu âpre à notre goût. C'est sympa, il y a une dégustation à chaque visite. Nous sommes bourrés quand nous rentrons le soir...

image

image

image

image

image

         Dimanche 3 février, journée repos d'autant plus qu'il ne fait pas bien beau. Nous nous baladons en ville pour voir les cinq places principales, et le marché où nous mangeons un bon morceau de bœuf grillé. Ce qui nous plait à Mendoza, ce sont toutes les rues avec de larges trottoirs et bordées de platanes, ainsi quand il fait chaud, il y a toujours de l'ombre. C'est une grande ville qui semble agréable.

image

image

image