Voilà, tout est presque prêt. Des tas d'affaires s'empilent au fur et à mesure dans le séjour. Il faut penser à tout, mais on a l'habitude... Outre nos habits personnels, on doit veiller à l'argent, les papiers importants, les photocopies de ci ou de ça, les appareils de photos ou caméras , les chargeurs, les médicaments, les guides touristiques et cartes etc...etc... la liste est trop longue pour tout noter. Mais vous l'aurez compris, on sera bien chargé cette année, plus que les autres fois, car nous devons emporter habits chauds, bonnets, gants pour affronter les froidures de l'altitude de la Cordillère des Andes. En plus JL emporte un petit ordi pour écrire son journal de bord tous les soirs, et moi j'ai mon appareil anti apnées du sommeil que je trimbale depuis plusieurs voyages. 

DSC05254

     Cette fois, pas besoin d'un frère ou d'un voisin pour nous amener au TGV. Nous monterons dans un bus devant le beau portail du Lycée Militaire. Il ne me reste plus qu'à compter les heures qui serviront à fignoler les bagages, et à téléphoner aux enfants et petits enfants.