Les baroudeurs autunois

22 janvier 2019

Punta Arenas ( 16 et 17 janvier)

 

image

        De Puerto Natales, nous prenons un bus pour Punta Arenas. La route est relativement vite faite avec quelques beaux points de vue. Nous arrivons donc au détroit de Magellan qui ici est très large, et très plat. Finies les montagnes... 

image     

image

image

           Pendant ces deux jours, nous allons déambuler dans les rues, en premier lieu pour préparer la suite du voyage. Il était éventuellement prévu de prendre un bateau pour aller jusqu'à Puerto Williams, la petite ville Chilienne la plus au sud. Plus de place, il faut attendre plusieurs jours et en plus c'est vraiment très cher, surtout le retour ensuite sur Ushuaia. On va donc y aller en bus, la route sera longue, environ 10 heures. Sinon, ici, on pourrait faire un tour pour voir des manchots sur une île, mais on nous demande 100 euros chacun. C'est abusé! On verra peut être en Argentine, c'est généralement moins cher.

         Un monument rappelle les passages des bateaux dans ce détroit. Nous nous baladons sur la plage où il y a beaucoup de coquillages, puis dans le cimetiere, et montons à un petit point de vue sur la ville. Rien de bien extraordinaire.

image

image

image

image

image

image

image

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par mounyetpapyluc à 00:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 janvier 2019

Les Torres del Paine ( 15 janvier)

       Finalement nous optons pour le bus. On nous amène le matin et nous ramène le soir, mais il ne faut pas le louper, sachant que la balade dure de 8 à 10 heures. Il ne fait pas bien beau ce matin, mais comme le billet est pris, nous partons quand même. La route qui dure 1h et demi pourrait être belle, mais le ciel est trop couvert. 

image

        Arrêt à l'entrée du Parc National pour payer. On est ahuri par le prix, 21000 pesos chiliens, ce qui correspond à presque 30 euros, et les Chiliens ne payent que 6000. C'est vraiment une usine à touristes ce parc, et malgré le prix élevé, tout le monde y va, nous les premiers. Bon, nous partons faire notre balade, malgré le mauvais temps et le prix. Ça ne peut pas être toujours parfait...

image

image

image

image

image

image

            Au bout de deux heures environ, nous arrivons au refuge, après avoir essuyé quelques petites averses peu importantes. Par moment le soleil est de la partie, mais ça ne dure pas bien longtemps. Juste quand on allait repartir après une petite pause, une averse s'abat sur nous, nous obligeant à nous réfugier dans la cafétéria du refuge. Puis, nous enfilons nos capes de pluie, et repartons. Encore quelques averses nous font hésiter à continuer, mais finalement on ira jusqu'au bout. On ne le regrettera pas, car le soleil est un peu revenu, et nous permet de bien apprécier ces trois magestueuses aiguilles que sont les Torres del Paine. Evidemment  il y a plein de monde malgré le mauvais temps.

image

image

image

image

image

image

         Pour la descente, ça glisse un peu et il faut faire attention. En plus j'ai oublié mes bâtons dans le bus ce matin et c'est plus difficile pour moi, les genoux trinquent... Enfin nous arrivons en bas et pouvons prendre notre bus. Tout le monde est là sauf une jeune Chilienne voisine de lit dans notre dortoir. Elle a trop traîné sur le chemin, comment va t-elle faire pour rentrer? On apprendra le lendemain qu'elle a du faire du stop, et est arrivée à l'hôtel à minuit... Au fait, j'ai retrouvé mes bâtons dans le bus, le chauffeur les avait mis de côté. Ouf, pas besoin d'en racheter.

image

image

image

 

 

 

Posté par mounyetpapyluc à 22:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 janvier 2019

Retour au Chili (12, 13 et 14 janvier)

       Hier soir, vendredi 11, en rentrant du glacier, nous passons à la gare routière pour réserver un bus pour le dimanche. Tout est plein, et il faut attendre mardi. Que va t-on faire pendant 3 jours? Une autre balade en bateau vers un autre glacier? Très cher et un peu la même chose. Nous décidons donc d'essayer le stop pour rejoindre Puerto Natales au Chili. Nous voilà donc en plein vent à la sortie d'El Calafate, avec un carton sur lequel JL a écrit en belles lettres P.NATALES. Nous ne sommes d'ailleurs pas les seuls, et personne ne s'arrête.          

image

image

       Trois heures plus tard, toujours au même endroit, nous baissons notre pouce, et décidons de prendre le bus mardi. On nous indique alors une autre possibilité: prendre un bus en direction de Rio Gallegos ( sur la côte Atlantique), puis un autre à peu près au milieu du parcours, pour rejoindre la petite ville de Rio Turbio, non loin de la frontière. Après il faudra se débrouiller, sans bus, pour faire les 30 derniers km pour Puerto Natales. Nous choisissons cette option et prenons nos billets pour le lendemain. 

        Il nous reste tout l'après midi pour nous balader et aller visiter le Glaciarum. On y passe un bon moment d'autant plus qu'il y a toujours autant de vent peu agréable. 

        Dimanche, tout se passe bien, les deux bus et l'arrivée dans cette petite ville d'Argentine où nous sommes les seuls étrangers à chercher à dormir. De nombreux autres routards continuent en stop jusqu'à Puerto Natales. Nous trouvons une chambre dans une hospedaje avec cuisine. Comme au Chili, les restaurants étant fermés le dimanche, et heureusement les supermarchés ouverts, nous nous faisons notre petite salade habituelle, tomates, avocats et maïs.

image

image

image

         Lundi, c'est l'inconnu, il va falloir faire du stop. Va t-on enfin arriver à Puerto Natales?  Le monsieur de l'auberge nous propose de nous amener jusqu'à la frontière argentine. Après il faudra se débrouiller. Nous voilà donc seuls sur la route, toujours le pouce en l'air, pour faire les 4 km qui séparent les deux frontières. Pas de véhicule, ce n'est pas la frontière principale, et il n'y a aucun touriste en voiture. Finalement un Chilien travaillant en Argentine s'arrête pour nous prendre. On a quand même fait environ 2 km avec nos gros sacs sur le dos. Super, il peut nous amener jusqu'à Puerto Natales. Il prend d'ailleurs aussi un autre auto stoppeur qui devait être un peu devant nous.

image

image

image

image

        Il n'y a pas grand chose à voir ou à faire ici. Le seul intérêt touristique est le parc des Torres del Paine à plus de cent km au nord. Il faut prendre un tour, ou sa voiture ( on hésite à en louer une) ou y aller en bus, faire une rando, et revenir avec le bus.    

image

image

               

Posté par mounyetpapyluc à 02:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2019

Ël Calafate (10 et 11 janv)

        Ce matin le ciel est tout gris, et il y a un vent à décorner les bœufs. La barbe! On hésite, faire la balade avec ce vent, attendre un jour sans savoir le temps du lendemain, ou prendre un bus pour El Calafate. De plus l'hôtel est cher et il n'y a plus d'eau depuis hier soir. On décide de partir, mais il faut attendre 13 h. On en profite pour mettre à jour nos journaux de bords et blogs. En trois heures nous sommes arrivés.

image

image

     Nous réservons aussitôt un bus pour le lendemain afin d'aller au glacier Perito Moreno. Il faut maintenant chercher un hôtel. Pas facile dans cette ville super touristique. Tout est très cher et c'est "full" partout.... On trouve finalement une chambre à un prix presque correct... 

      Aujourd'hui nous partons donc en bus pour voir ce prestigieux glacier. Nous y arrivons seulement vers 12h, car au delà des deux heures de route, le bus est allé chercher toutes les personnes chacune à un hôtel différent. Puis un premier arrêt pour payer l'entrée du parc, un deuxième arrêt " pipi " et un troisième à un mirador pour voir le glacier de loin.

image

image

image

         Enfin on y est, on est pressé car le ciel n'est pas pur, et on voudrait du soleil sur le glacier. De nombreux escaliers et passerelles permettent d'approcher le "géant" à différents endroits. C'est super! Ce glacier mesure  30 km de long et 5 km de large, et c'est sa constante avancée qui le rend exceptionnel, jusqu'à 2 m par jour parfois. Il semble se stabiliser actuellement, mais est loin de disparaitre comme certains autres. 

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

    Après la balade sur les passerelles, nous faisons un petit tour en bateau afin de nous rapprocher le plus possible du glacier. Pas trop près non plus, car par moment de gros blocs de glace dégringolent en faisant un bruit énorme. Environ tous les 4 ans, la grosse arche se brise, et se reforme petit à petit. Il y a de nombreux icebergs qui flottent, et ce qui est extraordinaire c'est cette couleur bleue.

image

image

image

image

image

image

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par mounyetpapyluc à 03:17 - Commentaires [6] - Permalien [#]

14 janvier 2019

Rando au pied du Fitz Roy ( mercredi 9 janvier)

         A 5h30 du matin, JL se réveille, et voyant le ciel entièrement dégagé de tout nuages, il se précipite pour aller voir le lever du soleil. Moi je reste bien au chaud dans mon lit... Il est retourné en courant au premier mirador d'hier, et a pu profiter du sunrise sur le Fitz Roy et sur le Cerro Torre. Magnifique!

image

image

 

            Vers 7h30, nous sommes au départ du chemin pour la Laguna de Los Tres. On se prépare pour une marche de 8 heures aller-retour, et de 750 m de dénivellé. Un premier point de vue nous permet d'admirer la vallée du Chorillo del Salto. Au bout d'une heure et demi environ, nous arrivons au mirador où nous avons  une vue splendide sur ces deux pics acérés.

image

image

image

image

image

 

           La marche est super agréable, pas difficile du tout. On monte, on descend, on traverse des forêts et des parties découvertes où on peut voir toute la chaîne de montagnes. Après 3 heures de balade facile, ça se corse... Il faut grimper raide dans la moraine. JL, selon son habitude file devant, mais je ne suis pas seule, il y a du monde qui grimpe, beaucoup de monde même... Mais les efforts sont récompensés quand on arrive en haut de la butte de moraines, une vue splendide se dégage devant nous, le lac de Los Tres et le Fitz Roy derrière avec son glacier. Il faut grimper sur un autre raidillon pour avoir une vue sur un deuxièmey lac, la laguna Sucia, qui est d'une couleur extraordinaire. 

image

image

image

image

image

image

image

 

          On pourrait rester là pendant des heures à admirer le site, mais il faut redescendre, encore 4 heures de marche. Le début est difficile à cause du monde qui monte. C'est fou ce monde! Forcément, il fait un temps superbe, et ce sont les grandes vacances ici. On continue à prendre plein de photos, on n'arrive pas à s'arrêter. Au retour on prend une petite variante qui passe par le lac Capri, c'est très joli aussi.

image

image

image

        On a passé une super journée, avec ce temps magnifique, on ne pouvait pas rêver mieux. Demain, si le temps le permet, on fera une autre sortie du côté du Cerro Torre.

 

Posté par mounyetpapyluc à 01:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 janvier 2019

Première entrée en Argentine jusqu'à El Chalten ( 7 et 8 janv)

         Un bus nous amène à la frontière et tout va assez vite. En une heure nous sommes à Los Antigos, la première ville d'Argentine. Peu de choses à faire ici, nous voulons prendre un bus pour El Chalten pour voir le Fitz Roy. Pas de bus avant ce soir à 20 h. Nous laissons nos gros sacs dans un coin du bureau de la gare routière, et partons en ville. Puis un petit tour au bord du lac, toujours ce même grand lac, mais ici il porte un autre nom, le Lago de Buenos Aires. Allez savoir pourquoi?

image

image

image          Nous allons passer la nuit dans ce bus semi cama. Pas terrible, nous sommes serrés, et les sièges se baissent très peu. Heureusement des places sont vides, et on arrive à se mettre seul pour deux sièges. La nuit ne sera pas bien bonne pour moi, mais JL arrive à dormir malgré tout. On a parcouru ainsi 660 km, nous approchons de la Terre de Feu.

image

image

          L'arrivée à El Chalten est superbe, il fait beau et les montagnes sont bien dégagées. Après un bon petit déjeuner, nous cherchons rapidement un hôtel. C'est encore plus cher qu'au Chili, pour un standing pas terrible. Il faut dire que ici c'est super touristique. C'est le Chamonix de la Patagonie... Pas le temps de se reposer, il fait beau, il faut en profiter. Nous faisons une petite randonnée pour aller à deux miradors d'où on peut admirer le Fitz Roy et le Cerro Torre, ces aiguilles rocheuses presque verticales. C'est magnifique! On adore! Dans l'après midi, de retour à l'hôtel, nous faisons une petite sieste bien méritée. Demain nous prévoyons la grande rando au pied du Fitz Roy, espérons qu'il fera beau, ce soir le ciel est couvert....

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

 

 

 

 

 

Posté par mounyetpapyluc à 00:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 janvier 2019

De Tortel à Chile Chico en passant par Cochrane (5 et 6 janvier)

         Comme le bus n'est qu'en début d'après-midi, nous partons faire une balade au-dessus du village où il y a deux miradors. Une longue passerelle nous amène au debut du sentier. Le sol étant très humide, c'est une tourbière, il y a des planches et des rondins pour ne pas se mouiller les pieds, et ne pas abîmer la tourbière. La promenade est sympa et en haut nous avons une belle vue. Nous redescendons au moment où les nuages arrivent.

image

image 

image

image

image

image

image

        Vers 17 h nous arrivons à Cochrane et retournons au même hôtel après être renseignés sur les bus pour Chile Chico. Deux jours avant on nous avait dit à 18 h ce dimanche, et on apprend que ce ne sera pas avant lundi. Donc du stop encore en perspective.

         À 8h30 nous sommes en position sur la route. Le temps est long, il y a très peu de voitures. Une première s'arrête, mais elle ne va que jusqu'au parc national à 20 km. Flûte, il faut encore attendre, et aussitot une voiture combi propose de nous amener à ....Chile Chico à 180 Km. C'est super! C'est une famille chilienne avec deux enfants, du coup nous montons dans le combi. Il faut bien se couvrir, car il y a du vent. On va passer 4 heures géniales avec des paysages magnifiques car le soleil est de la partie. C'est bien pratique pour prendre des photos, mieux que dans un bus.

image

image

image

image

image

image

image

image

image

        Après l'installation dans une chambre d'hôtel, nous ressortons aussitôt pour nous balader au bord du lac. C'est toujours le même, le lac General Carera, mais avec moins de montagne autour, et un vent très fort peu agréable. Nous montons à un mirador et manquons nous envoler. Demain nous passons en Argentine.

image

image

image

Posté par mounyetpapyluc à 15:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Encore deux jours de stop ( 3 et 4 janvier)

image

           Pas de bus avant 14h. Du coup on tente encore le stop, et si vers midi on n'est pas encore pris, on ira acheter les billets de bus. On attend une heure et demi environ avant qu'un chilien nous prenne. Il est vétérinaire dans le coin et parle très bien français ( sa femme est Française). Du coup on parle beaucoup sur plein de sujets. On suit ce grand lac, les paysages sont magnifiques, et il fait super beau.

image

image

image

image

image

image

          Vers 13 h nous sommes de nouveau en train de faire du stop au niveau d'un carrefour. C'est un Italien qui nous embarque cette fois. Il a loué la voiture pour 15 jours et voyage seul. Heureusement il parle français, et la conversation va bon train. Il roule tranquillement et nous avons tout le temps de prendre des photos. Il s'arrête d'ailleurs souvent pour en prendre aussi. Nous quittons le lac General Carrera pour trouver le lac Bertrand tout aussi magnifique!

image

image

image

       A Puerto Bertrand nous rejoignons le grand fleuve Baker qui est d'une couleur extraordinaire vert émeraude. Pratiquement tout le reste de la route, je devrais dire piste car ce n'est plus que ça ici, nous suivons ce fleuve qui conflue avec un autre fleuve, le Nef, au niveau d'un petit canyon. Arrivés à Cochrane nous trouvons une chambre dans un Hospedaje chez une dame très sympa. Il se trouve que notre Italien y vient aussi.

image

image

image

image

image

            Toujours pas de bus pour continuer vers le sud. Nous nous postons encore une fois à la sortie du village. Il faudra encore attendre une heure et demi pour qu'une voiture s'arrête, et qui c'est, notre charmant Italien. Il nous amène jusqu'à Caleta Tortel. Il fait encore très beau mais les paysages sont moins grandioses que la veille. Ce village est construit sur la pente d'une petite falaise en bord de mer et toutes les maisons sont sur pilotis. Pas de routes ni de chemins, mais des passerelles pour aller d'un lieu à un autre. C'est assez amusant. On s'y balade tout le reste de l'après midi. Le soir nous invitons à dîner notre chauffeur italien. La note est salée à la fin, mais il nous a fait économiser le prix d'un éventuel bus.

image

image

image

image

image

image

image

       Nous avons pas mal hésité pour la suite du voyage. Nous voulons rejoindre El Chalten en Argentine, et pour cela il y a deux solutions. La première, on continue en stop jusqu'à Villa O´Higgins, puis un ferry, puis une nuit dans une cabane chez un vieux qui demande cher, puis 21 km à pied avec les sacs, puis un autre ferry pour finir par un bus. Sur les 21 km, 16 peuvent être fait avec la voiture du vieux, mais à quel prix? Il en profite sacrément.... L'autre solution est de retourner à Cochrane, puis d'aller à Chile Chico pour passer en Argentine, puis de prendre un bus pour rejoindre El Chalten en 10-12 heures... Nous avons choisi la deuxième solution.

 

Posté par mounyetpapyluc à 00:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 janvier 2019

Puerto Rio Tranquilo (2 janvier)

         Aujourd'hui nous partons faire une sortie en bateau sur le lac pour voir la Capilla de Mármol, ou chapelle de marbre. Ce sont des formations géologiques très accidentées qui forment de grandes cavernes. On peut d'ailleurs y rentrer avec le bateau. C'est magnifique et on a la chance d'avoir beau temps!

image

image

image

image

image

image

image

image

image

          Après la balade, comme il est encore tôt et que le temps change vite, nous décidons de nous promener le long du lac. Il n'y a pas de chemin, mais on suit la piste pendant un bon moment avec des vues sur le lac et les montagnes sur lesquelles s'accrochent les nuages. En fin d'après midi, le ciel se recouvre à nouveau et le vent se lève. Demain nous avons un bus l'après midi pour poursuivre notre voyage, nous essayerons encore le stop le matin puisque ça marche...

image

image

image

image

image

image

image

image

image

 

 

 

 

 

 

Posté par mounyetpapyluc à 01:05 - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 janvier 2019

Coyhaique, puis Rio Puerto Tranquilo ( 31 décembre et 1er janvier)

 

image

             Nous quittons Puyuhuapi encore sous la pluie. Un bus nous prend à 6h et demi, et traverse toujours un paysage de forêt dense sur la piste. Nous arrivons 5 heures plus tard à Coyhaique, la plus grande ville de la région. Comme le temps est un peu mieux, nous nous baladons au bord du petit canyon par lequel on est arrivé. Renseignements pris, ce soir et demain, tout sera fermé comme pour Noël. Après avoir mangé un poulet-frites habituel, nous faisons des courses au supermarché pour à peu près 3 repas, car notre intention est de rester ici le 1 er janvier. A la gare routière on nous annonce qu'il y a un bus ce mardi, et pas mercredi. Donc on décide de partir ce 1er janvier avec notre bouffe achetée. Nous préparons notre petit repas de réveillon dans la cuisine de l'hospedaje: Salade de tomates, avocats, œufs durs et fromage. 

image

          Le matin, JL va à la gare routière pour prendre le billet, tout est fermé, en fin de compte il n'y a pas de bus... Il ne fait pas trop mauvais, il y a même un peu de soleil, donc on décide de partir en stop. L'attente est longue, ça ne marche pas aussi bien que la dernière fois. Les voitures sont pleines ou ce sont des gens qui restent dans le coin. En attendant sur le bord du trottoir, on fait de jolies photos.

image

image

image

        Au bout d'une heure et demi, une voiture s'arrête et nous embarque pour Cerro Castillo à environ une centaine de km. Le gars très sympa se rallonge énormément, car il ne devait faire que la moitié. Il nous explique que sa femme travaille à l'hôpital et qu'il n'a rien à faire. Le paysage a changé. Il n'y a plus de forêts, mais de grands prés avec les montagnes au fond.

image

image

image

           Nous reprenons le stop vers 13 h après avoir fait un tour dans le village. Il y a quelques hôtels, si on n'est pas pris, on aura de quoi dormir.  Un jeune couple israélien nous prend. Ils ont acheté la voiture pour la revendre à la fin de leur voyage. On aurait pu faire pareil... Il n'y a que de la piste, le ciel se couvre à nouveau et il y a beaucoup de vent. Arrivés à Puerto Rio Tranquilo, ou tout simplement Tranquilo, nous nous baladons un peu au bord de cet immense lac, le Lago General Carrera. Il paraît que c'est le deuxième grand lac d'Amérique du Sud après le Titicaca.

image

image

image

image

 

 

 

 

 

 

 

Posté par mounyetpapyluc à 00:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]