Les baroudeurs autunois

26 mars 2019

CONCLUSIONS

       Voici quelques chiffres

Au cours de ces 160 jours de voyage en Amérique du Sud, nous avons traversé 7 pays dont trois vraiment à fond.

         Les Transports         

Avions      Un aller-retour Paris-Sao Paulo

                 Un aller simple Sao Paulo-Santa cruz de la Sierra (Bolivie)

                 Un aller simple Ushuaia-Trelew (Péninsule de Valdes en Argentine)

P1223730

Bus     19622 km   avec 62 bus   dont 8756 km la nuit avec 10 bus faisant un total de  680 heures   

PB061517

Vans       958 km avec 6 vans ( uniquement en Bolivie )  23 heures

DSC06005

 Voitures de location   4480 km avec 6 voitures différentes sur 16 jours au total (Chili et Argentine)

PC180686

P1243919

 En stop    870 km en 6 fois avec 10 voitures. Moyenne d'attente 2 heures sur une journée.   22 heures de route au total

                     (  Nous avons du abandonner le stop une fois au bout de 3 heures d'attente )

P1031841

P1062206

P1122919

Taxis ou bus de ville    56 véhicules. Je n'ai pas comptabilisé le nombre de km ni le temps.

PC120390

Véhicules 4x4     lors de 2 grands tours sur des pistes   1400 km

DSC05488

PB273046

  Ferry    6 ferries essentiellement en Patagonie

PC261209

DSC07220

 Téléphériques   9 téléphériques dont 4 à La Paz 

PB111971

DSC06109

DSC06917

               Ce qui fait un total de pratiquement    27000 km  comptabilisés. Il reste tous les km à droite et à gauche pour aller visiter tel ou tel endroit.

        Les nuits       

        Nous sommes allés dans 70 hôtels différents presque jamais réservés. Seulement 4 fois ( 2 fois avec Airbnb et 2 fois avec Booking.com )

PC050001

PC220927

P1173248

         2 hôtels avec piscineP2240685

P3152309

        2  studios

P3071437

         12 auberges de jeunesse dont 7 en dortoirs

P1213701

PC190752

        Le reste en chambre individuelle, parfois avec salle de bain privée, et souvent avec salle de bain commune.

P2200553

P2270975

PC261263

            10 nuits dans des bus plus ou moins confortables 

P2260966

IMG_0107

P1263971

P3091484

       Nous avons passé aussi 3 nuits dans notre voiture de location.

PC241123

P1304238

 

       Les repas 

      Petit déjeuner souvent compris dans le prix de la chambre d'hôtel, plus ou moins copieux. Sinon on prenait un café et des biscuits ou un gâteau dans la rue.

PC150513

        A midi, un sandwich ou assimilés pris sur le pouce dans un bus, dans une gare routière, ou dans un bouiboui.

PA160342

         Le soir, toujours au restaurant, mais un seul plat, en général ni entrées ni desserts. Pratiquement tout le temps accompagné d'une bière ou d'un verre de vin dans les régions viticoles

PA160296

          Dans l'après-midi, parfois une bonne glace ou une chope de bière.

PA311285

PB252943

          On ne peut pas dire qu'on se soit régalé au cours de ce voyage. Sauf quelques exceptions, le soir de nos anniversaires respectifs, les rares fois où on a fait un extra (viande rouge cuite sur le grill)

PB303358

       En Bolivie et au Pérou, c'était toujours poulet, frites et riz. 

PC160640

PA160295

          Au Chili  des escalopes de poulet avec des frites et un peu de salade. Ce qu'on aimait bien ce sont les completos, sorte de hot-dog avec des tomates, de l'avocat et de la mayonnaise. On en prenait surtout à midi.

PC050016

P1142961

        En Argentine, bien sûr il y a la viande rouge, mais elle est souvent bien trop cuite. De plus on ne peut pas en manger tous les jours, les parts étant énormes. On a d'ailleurs parfois demandé un plat pour deux.    Il y a aussi la "milanesa", c'est une escalope de poulet ou un steak cuit à la milanaise, c'est à dire pané. Au début ça va, c'est bon. Mais quand on vous sert ça tous les jours, on finit par s'en lasser jusqu'à en être dégoûté. Si encore il y avait une bonne sauce avec...

P2034484

S1KW2joSW_1256x620

     On s'est souvent rabattu sur des pizzas, des spagettis ou des salades composées

PB041432

PB172479

P1284177

         On a préféré les repas au Brésil, ces restaurants au poids nous ont emballés. Crudités, plats principaux avec des sauces, des légumes, des pâtes. On pense même qu'on devrait faire ça en France, notamment dans les cantines.

restaurant-au-kilo-rio-bresil-695x318

1496843166

 

        Les visites    

      16 visites avec des tours organisés. 

DSC07382

       20 visites organisées par nous.

DSC06945

          Toutes les visites des villes où nous avons fait un nombre incalculable de km à pied.

P3132044

         4 grimpées de volcans dont 3 de plus de 6000m

PA230439

PB212672

PC043689

PC281413

         15 balades en montagne

PB081677

          Nous avons approché 24 volcans de plus ou moins haute altitude

PC231054

          Les animaux rencontrés

       Des centaines de chiens errants mais pas sauvages du tout et très sympathiques. Ils viennent chercher des caresses, ils nous suivent parfois, peut etre pour nous protéger, ils rentrent dans les gares routières et grimpent sur les sièges, et ils passent leur temps à dormir n'importe où et dans n'importe quelle position.

P1173257          Beaucoup de chats également, plus dans les maisons, les hôtels et les magasins.

P1142959

        Évidement de nombreux camélidés dans les déserts boliviens et chiliens, dans la pampa argentine.

                 les vigognes et les guanacos sont très sauvages, et ne se laissent pas approchés. Leur laine fine est utilisée pour des vêtements de luxe.

DSC06032

DSC08145

                  Les lamas et les alpagas sont domestiqués. Le premier grand et fier, le deuxième plus petit et très fourni en laine.PB232827

PB273012

         Nous avons rencontré aussi des renards sauvages, des coatis et de agoutis

PC231026

P2250885

P3131983

Des oiseaux en grande quantité notamment des manchots, des nandous et de flamants roses

P1233828

P1233849 

DSC05645

            Des mammifères marins    tels que les lions de mer et des éléphants de mer

DSC08198

DSC08132

  Et bien sûr tout un tas d'autres animaux, tels que des beaux papillons ou certains reptiles

      Le circuit  

  Il n'a pas beaucoup changé par rapport au circuit prévu initialement. On a pris un avion entre Ushuaia et la Péninsule de Valdes. Nous sommes allés en plus à Buenos Aires et un peu en Uruguay, ainsi qu'à Florianopolis au Brésil. ( Je remets la carte du trajet initial pour une meilleure comparaison)

circuit général prévu

Sans titreghgu - Copie (3)

        Les dépenses

        Bien que JL note toutes les dépenses sur un petit carnet, je ne peux pas actuellement vous donner exactement le total de nos dépenses en séparant transport, nuits, visites etc... C'est son domaine, il fera le calcul un jour à l'occasion. Pour l'instant ce n'est pas dans ses priorités. Je peux seulement vous donner une somme globale de nos dépenses. Environ 750 à 800 € par personne et par mois. Bien sûr les billets d'avion initialement pris avant le départ ne sont pas comptés dans cette somme (sauf Ushuaia - Valdes)

         Photos 

      A nous deux, nous avons pris 16000 photos.Il va falloir faire un tri, il y en a quelques unes à jeter, mais pas tant que ça. Environ 6 par jour seront développées sur papier pour agrémenter le journal de bord écrit par JL tout au cours du voyage. Il raconte bien plus de détails que moi dans ce blog.

      Des séquences vidéos ont été prises aussi soit avec un camescope soit avec un appareil de photos. Il y en a environ 750

 Conclusion générale

          Ce fut encore une fois un super voyage avec des paysages très différents. On est passé du désert aux montagnes neigeuses, aux forets équatoriales, aux volcans de plus de 6000m, jusqu'aux bords de mer. On a eu toutes les températures, et tous les temps, mais on peut dire que dans l'ensemble on a eu de la chance avec la météo.

          Partout on a rencontré des gens agréables, contents qu'on viennent visiter leur pays. Souvent amusés de voir un couple de vieux voyageant en routard, faisant parfois du stop et dormant dans les auberges de jeunesse.

         On a fait connaissance de plusieurs jeunes Français voyageant en couple comme nous. Il pourraient être nos enfants... On a gardé des contacts, et on ira les voir chez eux à l'occasion.

         Ne nous demandez pas quel pays on a préféré. C'est impossible de répondre tant ils sont différents par certains cotés et identiques pour d'autres.

 

      Merci à tous ceux et celles qui nous ont suivis par l'intermédiaire de ce blog ou parfois de facebook. Principalement à ceux qui nous ont envoyés des petits messages sympas ou des commentaires. Cela fait toujours plaisir quand on est loin de chez nous, de la famille et des amis, de recevoir des nouvelles.  

    

     Voici deux photos, l'une prise juste devant chez nous au moment du départ (tôt le matin et il y avait de la bruine) et l'autre à Paraty juste avant notre retour

PA130229

 P3182456

 

Posté par mounyetpapyluc à 10:50 - Commentaires [10] - Permalien [#]


23 mars 2019

Retour en France (18, 19 et 20 mars )

      

P3182451

P3182456

P3182462

         Il nous faut encore 7 heures de bus pour rejoindre Sao Paulo où nous arrivons vers 17h. Nous trouvons aussitôt un petit hôtel près de la gare routière.

P3192473

        Notre avion n'est qu'à 19h ce mardi 19 mars. Nous avons toute la journée pour aller à l'aéroport de Campinas à 1h30 de Sao Paulo. Nous prenons le métro pour rejoindre la gare routière qui sert l'aéroport. Nous y arrivons vers midi et dépensons nos derniers reales en mangeant dans un petit restau. L'après-midi est longue à attendre, j'en profite pour mettre les photos sur mon blog car ici la connexion est très bonne et j'ai pris du retard justement à cause des mauvaises connexions précédentes.

P3192476

P3192482

       Nous sommes enfin dans l'avion prêt à décoller. Quand le commandant de bord annonce un retard à cause d'une personne sous insuline ayant oublié ses médicaments dans un baggage dans la soute. On a du attendre une heure avant de partir. 12 heures dans cet avion inconfortable au possible, les sièges ne se baissant presque pas et serrés les uns contre les autres. Au cours de ce voyage, on a souvent pris des bus de nuit et je me plaignais d'être mal installée pour dormir. Mais là c'était impossible pour moi de dormir, je me retourne et me retourne sans cesse. JL a un peu sommeillé malgré tout.

       Arrivés à Orly, nous allons à la gare de Lyon en prenant Orlyval puis deux métros. Nous y sommes vers 14 heures et notre TGV n'est qu'à 20h. Encore une fois il faut attendre. Nous avons maintenant un petit rituel c'est d'aller attendre le train dans un café de la gare où on peut y rester plusieurs heures. Souvent nous achetons dans la librairie d'à coté le guide pour notre prochain voyage. Flûte, pas de guide de la Nouvelle Zelande...

       A peine assis dans le train, voilà que le chef de gare fait vider le wagon à cause d'un sac abandonné. Heureusement tout rentre dans l'ordre au bout de 5 minutes, ce n'était pas un colis piégé...

Posté par mounyetpapyluc à 20:38 - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 mars 2019

Paraty ( du 14 au 17 mars )

            Nous quittons Rio pour nous rapprocher de Sao Paulo, lieu de départ pour notre retour en France. Paraty, un petit paradis, nous dit-on. Oui, ce serait bien le cas si il n'y avait pas tant de monde... On commence par avoir beaucoup de mal à trouver un hôtel, on tourne en rond avec nos sacs, c'est plein ou beaucoup trop cher, mais on finit par trouver un endroit bien. Petit hôtel sympa avec une piscine, que demander de plus pour nos derniers jours de voyage? Nous allons bien en profiter, même nous baigner pendant une averse.

P3142121

P3142125

        Paraty est organisée en 4 parties : le centre-historique, la ville « moderne », Jabaquara et les plages.  La ville « moderne » offre les commodités habituelles, banques, poste, gare routière, supermarché, pharmacies et restaurants à petit prix. Une ville normale en somme.

        Le centre-historique de Paraty est quant à lui plus authentique et vraiment magnifique. Il fut fondé au XVIe siècle par les portugais. Il a su conserver son atmosphère de l’époque, abrite de nombreuses belles maisons blanches avec des portes et des fenêtres de couleur, des ruelles pavées de pierres de différentes tailles et des églises blanchies à la chaux.

IMG_0722

P3152140

P3152143

IMG_0676

       Le port de plaisance est lui située à l’Ouest du centre-historique. De là partent de nombreux bateaux d’excursions, vers 11h du matin, à la découverte de la Baie de Paraty. De toutes tailles et de tous prix, ils proposent tous le même tour dans la Baie, seul le confort peut varier. Ces tours en bateaux marquent plusieurs arrêts baignade et snorkeling dans les îles. Le tarif comprend également des boissons et des encas (fruits). Nous partons donc un matin dans un bateau pour cinq heures de navigation avec arrêts en quatre endroits. L'ennui c'est que tous les bateaux partent à la même heure et vont aux mêmes endroits, donc on se retrouve très nombreux sur les plages et dans l'eau. On en a quand même bien profité, on a passé beaucoup de temps dans l'eau. 

IMG_0678

IMG_0681

IMG_0685

P3152212

P3152240

P3152259

P3152260

P3152264

P3152282

IMG_0707

IMG_0717IMG_0712

IMG_0718

            Les plages de Paraty ne sont ni très grandes ni très belles mais elles sont accessibles à pied depuis le centre-historique. La plus belle plage de Paraty est la plage de Jabaquara, située de l’autre côté de la rive. Nous y allons à pied en traversant la rivière, et revenons par l'interieur des terres.

IMG_0724

P3162335

P3162346

P3162349

       Le dernier jour, nous prenons un bus pour aller à Trindade. Là encore beaucoup de monde. Nous marchons longtemps sur la plage pour atteindre une zone où nous sommes pratiquement seuls. Un peu plus loin, une autre plage est envahie. Il faut dire que nous sommes dimanche...

IMG_0737

IMG_0738

IMG_0741

IMG_0753

IMG_0760

P3172383

P3172408

P3172426

 

Posté par mounyetpapyluc à 18:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dernier jour à Rio ( 13 mars )

        Une dernière journée n'est pas de trop pour visiter encore cette grande ville. Nous allons d'abord nous balader dans le Campo de Santana, non loin de notre hôtel. C'est un parc pas très bien entretenu avec des bassins, des grands arbres et des..... chats, il y en a partout. Ils sont nourris par les habitants du coin. Il y a aussi plein de bestioles ressemblant à des lapins sans queue et avec de toutes petites oreilles, ce sont des agoutis.

P3131986

P3131983

P3131992

       Nous arpentons ensuite les ruelles piétonnes du centre. Il y a de nombreuses boutiques qui vendent un peu de tout. Puis sur les  avenues ce sont les grands immeubles anciens ou modernes qui se côtoient.

IMG_0608

IMG_0612

IMG_0625

IMG_0628

IMG_0629

IMG_0667

      Nous arrivons au bord de la baie de Guanabara que nous longeons un moment pour arriver au nouveau musée, le musée de demain, inauguré en 2016. C'est un grand bâtiment blanc de forme plus ou moins ovale et en porte à faux. Il est consacré à la création de l'Univers et à l'avenir de l'Humanité.

IMG_0617

IMG_0618

IMG_0619

IMG_0623

IMG_0620

        En passant par de larges avenues, nous arrivons  au musée de l'Art, au théâtre, à la bibliothèque pour enfin rejoindre la cathédrale de forme pyramidale

IMG_0632

IMG_0634

IMG_0635

IMG_0416

IMG_0665

         Nous prenons ensuite un mini tramway pour aller sur les hauteurs, vers Santa Téresa. Nous passons sur le viaduc vu il y a trois jours. Ce petit tour nous permet d'apercevoir des favelas.

IMG_0662

IMG_0646

IMG_0650

IMG_0660

                 Nous qui n'aimons pas trop les villes avons bien apprécié Rio de Janeiro.  Les paysages alentours sont supers, il doit y avoir plein de choses à faire et ça ne doit pas être désagréable d'y vivre.

 

Posté par mounyetpapyluc à 16:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2019

Deux jours à Rio pour visiter les lieux mythiques ( 11 et 12 mars)

 

          Pendant ces deux jours, nous allons pas mal marcher. On en a fait des km à pied et en pleine chaleur. On a pris aussi le métro, des bus et des taxis Uber. Tout d'abord nous allons à la plage mythique de Copacabana. Nous sommes lundi matin, il y a peu de monde. Pas trop envie de se baigner, les rouleaux sont énormes et le drapeau rouge nous en dissuade. Des marchands d'habits, de boisson, de nourriture déambulent sur la plage. C'est ainsi que j'achète un beau paréo, et qu'on se paye un Caipirinha, la boisson typique brésilienne. Nous marchons au bord de l'eau jusqu'à une extrémité, et revenons en marchant sur le beau trottoir couvert de mosaïques blanches et noires en forme de vagues

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

           Nous montons en petit train au Cristo Redemptor de Corcovado. C'est aussi un lieu mythique de Rio. Le ciel est brumeux et il y a beaucoup de monde. Et les selfies vont bon train, certains s'allongent au sol sur le dos pour prendre leur copine les bras en croix comme le Christ.... De là on a vraiment une vue magnifique sur toute la baie.

image

image

image

image

image

image

        Le dernier endroit à ne pas louper à Rio est le " pain de sucre ". Ce double rocher où l'on grimpe en téléphérique. Dommage que le ciel ne soit pas vraiment pur, il y a souvent des passages de nuages. Au loin on aperçoit le Christ à travers la brume.

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

 

Posté par mounyetpapyluc à 22:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Premiers pas à Rio ( 9 et 10 mars )

          Le 8 mars, nous quittons notre poussada vers 10h. Encore deux bus pour retourner à Florianopolis où notre gros bus est à midi et demi. La route va être longue encore une fois, car nous arrivons à Rio le lendemain vers 9h. Ce fut la nuit en bus la plus horrible, non pas à cause du froid ou du chaud, ni à cause des sièges, mais à cause d'une bande de jeunes Israéliens qui occupent les trois quart du bus. Ils parlent fort, crient même parfois, se tiennent mal, sont sans arrêt debout pour aller discuter avec un copain ou un autre, et laissent leurs déchets partout. Bien sûr il y a des moments de calme où ils dorment, mais dès que le bus s'arrête dans une gare, ils sortent en faisant du bruit pour aller assouvir leur soif de tabac...  Ce n'est pas la première fois qu'on tombe sur ces groupes d'Israeliens. Dans les auberges de jeunesse, c'est la même chose, le bruit, la saleté etc.. Ils se croient seuls en terrains conquis. On a appris qu'ils avaient des bourses avant leurs études pour faire des voyages, c'est pour ça qu'il y en a beaucoup en Amérique du Sud. Heureusement quand ils sont seuls, mais c'est très rare, ils sont agréables. On a même été pris en stop par un couple.

image

          Bon, nous voilà enfin arrivés à Rio. Selon notre habitude, nous n'avons rien réservé. En bus nous allons dans le quartier du centre et après deux ou trois échecs, nous trouvons un grand hôtel sympa et a un prix raisonnable. Le coin n'est pas folichon, mais nous trouvons deux petits restaurants au poids où nous irons dîner régulièrement. 

            La première escapade dans la ville est pour aller voir le Sambadrome et les nombreux chars qui sont exposés avant la dernière parade du soir. Nous pensions arriver ici après le carnaval, mais c'est le dernier jour aujourd'hui 9 mars. On se renseigne pour le prix des billets, mais il n'y a plus de places. 

image

image

image

image

image

           De notre fenêtre, on voit les gens légèrement déguisés se rendre à la fête. Notre voisin de chambre participe au défiler sur le char tortue, on le voit dans sa tenue, c'est marrant. Vers minuit nous sommes réveillés par une musique et un bruit de foule. Tout un groupe de gens en tenue très légère passe sous nos fenêtres, ils sont presque tous avec une bière à la main.... C'est ça aussi le carnaval de Rio.

image         

            Le lendemain nous allons tout d'abord dans le quartier de Lapa. On passe sous un ancien aqueduc sur lequel circule un petit train. Puis l'escalier Selaron très touristique. Il a la particularité d'avoir des contre marches recouvertes de carreaux de faïence. Les bas côté également. Les couleurs dominantes sont le rouge et le jaune. 

image

image

image

           En nous dirigeant vers la côte, nous tombons sur un marché du dimanche le long d'une route. Stand à même le sol au début, style brocante, puis les légumes, les poissons, les poulets, pour finir par les petits restaurants. C'est là d'ailleurs qu'on va manger à midi avec une chope de bière. Certains Cariocas ( habitants de Rio) jouent de la musique et d'autres dansent, un peu bourrés....

image

image

image

image

image

          Nous nous baladons jusqu'à la plage de Flamengo et une petite marina dans le quartier Gloria.

image

image

image

        Nous rentrons toujours à pied ce qui permet de rencontrer la population un peu éméchée en cette fin de carnaval. Les groupes faisant encore la fête sont nombreux. Nous faisons un peu "tâche" dans notre tenue normale de simples touristes à côté des fêtards, des gens en petite tenue de plage et des balayeurs des rues dans leur combinaison orange...

image

image

image

image

image

 

Posté par mounyetpapyluc à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2019

Florianopolis (6,7 et 8 mars)

         Encore une nuit dans le bus pour rejoindre Florianopolis, un joli coin sur la côte brésilienne. Cette fois je sors mon duvet et ma polaire pour être sûre de ne pas me geler à cause de la clim. Surprise! Sur chaque siège il y a un petit coussin et une couverture comme dans les avions. Le duvet va donc rester dans le porte bagages d'autant plus que la clim n'est pas forte du tout. On est un peu serré mais ça va à peu près.

image

         Florianopolis est une ville sans grand intérêt, ce qui est bien c´est la presqu'île qui est très découpée. On nous indique un village avec des hôtels pas chers. Nous prenons deux bus pour y aller, c'est un peu long car il y a beaucoup de circulation. En effet, nous trouvons une " poussada" c'est à dire un petit appartement avec une chambre, pour moins cher qu'à Montevideo pour un dortoir pourri.

image

image

image

image

image

           Le petit village, Barra del Lagoa est très sympa avec une rivière qui rejoint un lac un peu plus loin et une plage bourrée de monde en cette fin d'après midi. Pour diner, nous trouvons un restaurant buffet au poids. On choisi ce qu'on veut et on pèse l´assiette. Comme ça on n'a pas de surprise et on mange selon son appétit. Le seul inconvénient, c'est que tout se mélange dans l'assiette, crudités et plats chauds qui sont d'ailleurs rarement chauds... On avait déjà été dans ce genre de restaurants à Iguazu. 

         Le matin comme nous nous réveillons toujours un peu tôt, nous profitons de la plage seuls ou presque. Une jolie balade dans la forêt nous permet d'atteindre une zone de rochers formant une piscine naturelle. Bon, on a vu mieux aux Açores!

image

image

image

image

image

image

image

          En fait, cette presqu'île est immense avec plein de petites criques et plages. Pour la visiter d'une manière plus approfondie, il faudrait une voiture, et s'arrêter un peu partout au niveau des points de vue. Quoique vu le nombre de voitures sur la route et les maisons alentour, je ne sais pas si ce serait l'idéal...

 

 

 

 

Posté par mounyetpapyluc à 22:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mars 2019

Montevideo (3,4 et 5 mars)

          Nous arrivons à Montevideo, la capitale de l'Uruguay, vers midi. La gare routière est immense, sur plusieurs étages dont deux faisant galeries marchandes très chics. Un taxi nous amène à l'hôtel qu'on a réservé à cause des vacances et carnaval qu'on n'a toujours pas vu d'ailleurs... La vie dans ce pays est vraiment très chère, la chambre à 30 € est un dortoir ( on le savait en réservant ) et c'est le foutoir monstre. Il y a des gens et des sacs  partout dans des dortoirs sombres. On a encore failli être séparés ( ça ce n'était pas prévu) puis finalement ils nous ont mis ensemble. Au Chili, on trouvait des prix identiques, mais pour des chambres avec salle de bain. 

image

          Pendant ces trois jours, nous faisons beaucoup de km à pied en essayant d'aller un peu dans tous les quartiers. Nous verrons ainsi la fontaine aux cadenas, plusieurs petites places et bien-sûr la grande place de l'Independance. Ce beau bâtiment a été un hôtel luxueux avant d'être transformé en appartements. Au milieu de la place, le libérateur trône sur son cheval. En dessous se trouve un panthéon où ses restes sont bien gardés par deux gardes. Quand on entre, on ne sait pas si ce sont des vrais ou des faux...

image

image

image

image

image

image

        Nous avons été jusqu'à une pointe avec un phare pensant l'endroit joli. En fait c'est complètement abandonné, et sert de RDV galant, car par terre on trouve des quantités incroyables de capottes... De nombreux chats aussi traînent dans le coin. En revenant le long de la côte, on s'est payé une sacrée averse, et on est rentré trempé à l'hôtel.

image

image

 

image

 

image

image

           Un dernier endroit est le marché près du port. Ici ce ne sont pas des poissons qui sont vendus, mais des restaurants de viande grillées. Vu les prix affichés, on ne s'y est pas attardé. 

image

image

          Voilà pour notre séjour en Urugay. Nous pensions rester un peu sur la côte, mais ce ne sont que des villes avec immeubles derrière les plages. Aucun intérêt pour nous. Donc nous rejoignons le Brésil pour nous arrêter à Florianopolis.

 

Posté par mounyetpapyluc à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2019

Colonia del Sacramento ( 2 mars )

        Donc ce matin nous nous installons dans notre nouveau logis. Une auberge de jeunesse avec la musique à tue-tête, beaucoup de monde et de bruit. Nous visitons cette petite ville mignonne, mais rien d'extraordinaire. Sa place avec une jolie fontaine, sa petite marina et surtout le vieux quartier avec ses rues pavées. La "rue des Soupirs" avec ses gros pavés de taille et de forme irrégulières a un certain charme et de nombreuses légendes sont rattachées à cet endroit.

image

image

image

image

image

         Pour ajouter à l'ambiance désuète, de vieilles voitures jalonnent les ruelles.

image

image

 

 

 

 

 

 

Posté par mounyetpapyluc à 01:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Buenos Aires (suite) et arrivée en Uruguay ( 1er mars )

         Aujourd'hui nous allons encore changer de pays, l'Uruguay est notre prochaine destination. Le bateau étant en début d'après-midi, nous avons le temps de visiter encore un peu cette belle capitale. Le quartier de La Boca et plus particulièrement le Caminito qui comprend trois à quatre rues touristiques. Les maisons ici sont  très colorées, et il y a des personnages aux balcons ou dans les rues, des  footballeurs connus et même le pape. De nombreux restaurants, cafés et boutiques à touristes. Nous y arrivons assez tôt avec tous nos bagages, car le bateau est un peu plus loin dans ce quartier. Donc on se balade avec nos gros sacs, on ne passe pas inaperçu d'autant plus qu'à cette heure là, nous sommes encore les seuls touristes.

image

image

image

image

image

image

image

        Il faut être au bateau deux heures avant son départ, car il y a la douane à passer. Puis deux heures de navigation nous amène de l'autre côté du Rio de la Plata, à Colonia del Sacramento.

image

image

image

   C'est une ville touristique, au moment du carnaval et tout est très cher et complet. On trouve un hôtel bien mais que pour une nuit. On est en petits dortoirs, mais séparés, un dortoir pour les filles et un autre pour les garçons. Un petit tour le long de la côte nous permet d'assister à un magnifique coucher de soleil. Pour se restaurer, ce n'est pas évident, pas du tout dans nos prix habituels. On a trouvé un autre hôtel pour demain, encore en dortoirs, mais moins luxueux et forcément moins cher. 

image

image

image

image

image

 

Posté par mounyetpapyluc à 00:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]